Situation inédite – Avoir le temps

Dans mon cas d’étudiante en master de psychologie, je ne suis pas obligée d’aller travailler et je suis fortement invitée à rester chez moi. En fait, je suis même obligée, sauf exceptions que vous connaissez sans doute si vous êtes en France. Les consignes et le degré de confinement varient selon les pays. Dans cette ambiance étrange et ce nouveau rythme de vie, il est essentiel de se retrouver une routine, mais cette fois une routine débarrassée de stress et de pression ! Evidemment, il est important de rester vigilant à son hygiène, surtout lorsqu’on revient d’une sortie, au cours de laquelle on a pu rencontrer d’autres personnes. Certains d’entre nous sont plus chanceux que d’autres, j’entends par là qu’ils ont un peu d’espace, tant dedans que dehors. D’autres sont dans de petits appartements et le vivent plus ou moins bien. A compter du dimanche 15 mars, je suis partie de ma résidence étudiante, dans laquelle je vis normalement. Nous étions en effet fortement invités à rentrer chez nos parents, situation exceptionnelle qui n’a pas été celle de tout le monde.

Actuellement, j’ai de l’espace, un accès à l’extérieur sans qu’il s’agisse d’espaces communs et je n’ai vraiment aucune raison de ne pas vivre sereinement les prochains temps. C’est dans ce contexte que je vous partage mon expérience. Parce que je sais qu’il n’est pas si simple pour tout le monde de mettre en place ce dont je vais vous parler ici. De plus, cette absence de stress s’accompagne d’une certaine préparation, notamment en ce qui concerne les travaux étudiants que je dois réaliser, en amont du confinement. Enfin, je ne suis ni parent, et je sais combien la garde constante de ses enfants change la donne, ni soignante, ni obligée de télé-travailler. Quoi qu’en réalité, je ne suis pas non plus au chômage technique. Situation assez étrange, qui colle bien à la situation actuelle d’étudiant en France.
Donc situation de confinement nous libère du temps. Elle nous libère du temps pour ce que nous repoussons sans cesse, pour ce qui n’est jamais assez important ou pour ce qui peut attendre. Aujourd’hui, ce sont ces choses qui reviennent sur le devant de la scène. Une fois la peur de l’inconnu dépassée ou plutôt contenue et gérée, on peut réellement accomplir ce que nous repoussons au quotidien, de bon cœur ou non. Si vous avez toujours voulu trier ce que vous avez accumulez ces dernières années, c’est le moment ou jamais ! Si vous n’avez jamais trouvé le temps pour entamer ce projet fou qui vous tient tant à cœur, planifier-le ou réaliser le complètement ! Je pense notamment à des projets créatifs, que vous pouvez réaliser chez vous. Enfin, si vous êtes étudiants, prenez ce temps non seulement pour ces projets, mais aussi pour vos études.

L’organisation des universités et des écoles n’est certes pas toujours parfaite. Mais vous avez du travail à réaliser, de votre côté. Rien ne vous empêche de reprendre vos cours, de lire tous ces livres dont les profs vous parlent tout au long de l’année ou de vous renseignez sur les recherches et les articles scientifiques qui sont récemment parus dans votre domaine. Je parlais tout à l’heure de préparation au confinement parce qu’en vue de réaliser mon mémoire, j’ai emprunté quelques livres à la Bibliothèque Universitaire avant que l’Unievrsité ne ferme ses portes. J’ai anticipé de ce côté-là mais les livres ne me servent qu’à établir mes bases, que je complèterai avec beaucoup d’articles. Et pour avoir accès à ces articles, je n’ai besoin que d’une connexion internet et potentiellement des accès privilégiés de mon université. J’ai donc tout ce dont j’ai besoin pour avancer. Mais si vous n’avez pas ces quelques livres, qui parfois sont disponibles entièrement et surtout gratuitement en ligne, vous pouvez chercher des articles scientifiques, bases de la recherche actuellement et sources bien plus sûre que des livres.

En parlant de livres, on retrouve du temps pour lire ! Pour se divertir en général puisque depuis que je suis en master, je ne regarde quasiment plus de série. Les seules que j’ai regardées ont rythmé mes vacances, qui ne sont évidemment pas nombreuses. J’ai pu rattraper quelques séries, en découvrir de nouvelles et je vais donc reprendre mes articles mensuels sur les séries. Je compte bien aussi vous parler des livres que je suis entrain de lire et que j’aurai terminé assez rapidement si le confinement dure quelques temps. Alors comment se les procurer si tout est fermé, si vous n’avez pas les moyens de commander sur des sites qui livrent encore ? Et bien vous pouvez les lire en ligne et si vous avez une liseuse c’est vraiment le moment de la rentabiliser ! Personnellement, je profite de cette liseuse pour lire en anglais, ce qui m’amène à un autre objectif que vous pouvez vous fixer en ces temps de confinement : apprendre une nouvelle langue ou perfectionner celle(s) que vous parlez déjà !

Vous m’avez comprise, profitez de ces temps de flou, d’incertitude et de restriction pour réaliser tout ce que vous repoussiez jusqu’à maintenant, tout ce que vous avez toujours voulu faire chez vous et pour repousser les limites de vos connaissances. C’est quelque chose qui me plaît, personnellement, mais qui j’en suis consciente ne convient pas à tout le monde. Encore une fois, j’ai particulièrement du temps et je sais que ce n’est pas le cas pour tous. Alors je vous souhaite énormément de courage, restez chez vous au possible et faites attention à vous et à vos proches.

 

Photo by Daniel von Appen on Unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s