Etre bienveillant envers soi-même

La bienveillance est actuellement sur le devant de la scène et on peut s’interroger sur sa signification. Quand tout le monde utilise un concept, il est forcément plus souvent utilisé à mauvais escient. Pour que nous soyons tous sur la même longueur d’onde, je me baserai tout au long de cet article sur la définition de la bienveillance comme étant une disposition affective permettant à chacun de veiller avec égard et humanité au bien-être d’un autre, en posant sur lui un regard aimant, compréhensif et sans jugement. Etymologiquement, la bienveillance vient du latin “bona vigilantia”, qui pourrait être traduit comme “bonne vigilance” ou le fait de “bien veiller”. Cet article s’inscrit dans la continuité de mon Guide n°4, donc n’hésitez pas à aller le lire si ce n’est pas déjà fait !

Dans la définition que je viens de donner de la bienveillance, on a le principe de relation à l’autre. Alors évidemment, on ne l’applique qu’aux autres sans jamais penser à soi-même. Mais nous avons une relation avec nous-même, avec notre corps ou avec notre personnalité. On s’aime ou ne s’aime pas, souvent par période d’ailleurs, et on travaille plus ou moins tout un chacun sur soi. Au quotidien, j’ai d’ailleurs énormément de mal avec les personnes qui n’essaient pas d’être la meilleure version d’eux-même. Sans doute parce que je ne peux pas partager mes interrogations avec eux, ou parce que je suis constamment dans cette dynamique. Elle me porte et aujourd’hui, elle m’amène à cette bienveillance que je devrais appliquer dans ma relation avec moi-même.

Il est facile de se critiquer, même si on n’a pas l’habitude de critiquer les autres. On a toujours appris à être correctes, polis et gentils avec notre entourage. On nous apprend à la maison, à l’école ou dans la société que la critique est facile mais pas toujours constructive. On nous vend l’image de la bonne personne comme étant celle de la personne gentille, humaine et généreuse. Je pense d’ailleurs vous parler de cet idéal social très rapidement dans un article dédié. J’ai simplement ici pour but de vous expliquer très rapidement comment on nous inculque tout au long de notre vie l’art d’être bienveillant envers les autres. Je ne dis pas que tout le monde y arrive, la bienveillance est définitivement quelque chose qui s’apprend mais elle ne s’inscrit pas dans toute les relations ni même dans toutes les personnalités. Comme tout, il faut vouloir être bienveillant pour le devenir.

Et soi-même dans tout ça ? On n’en parle pas vraiment. Il est implicite que nous devons être bien avec nous-même pour ne pas devenir malade. Mais il est aussi implicite que nous ne devons pas trop nous aimer, nous trouver certains défaut et surtout, être le plus proche possible de la personne, fantasmée, socialement idéalisée. Donc forcément, c’est compliqué de ns’y retrouver. La relation à soi se découvre, malheureusement, uniquement avec soi. Ce n’est pas un pilier central de notre société actuelle. Bien que le développement personnel et l’introspection soient mis sur le devant de la scène, bien que la bienveillance soit un concept à la mode, ce sont des choses qui peuvent ne pas nous parler parce qu’elles nous paraissent si abstraites qu’elles n’en seraient pas applicables.

Cependant, nous avons le droit de nous regarder avec amour, compréhension et sans jugement. Qui ne s’est pas une fois planté devant la glace pour pointer ses défaut du doigt ? Qui n’a pas directement pincé du gras, tiré sur sa peau ou encore essayé de dompter ses cheveux qui ne seront jamais comme on les voudrait ? Alors qu’il ne nous viendrait jamais à l’esprit de le faire aux autres, de les mettre ainsi devant une glace et de les maltraiter de la sorte. Donc arrêtons, ne nous faisons plus subir cela, ne laissons plus notre corps le subir. Pour ce qui est du physique, il est vraiment important de se dire qu’on en prend soin comme on le peut et qu’il ne peut pas toujours être identique à son moule. Un corps change au cours d’une vie, il se transforme au cours des expériences, il se muscle, grossit, maigrit, s’élargit ou encore grandit. Et c’est normal ! C’est ça de vivre, c’est aussi passer par un bon nombre de changements corporels, mais aussi de changements de perception et de réflexion.

La bienveillance envers soi-même passe aussi et surtout par quelque chose de bien plus compliqué à saisir. Elle vous permettra de vous rendre compte que vous avez le droit d’être triste, d’être déprimé ou encore de ne rien faire pendant une journée. On a tous des besoins qu’il faut assouvir. Notre éducation nous pousse plus ou moins à les ignorer, souvent au profit de la productivité. Mais il est évident que si nous les ignorons, ils finiront par nous rattraper et nous frapper encore plus fort. Alors pourquoi ne pas les accepter sereinement dès leur apparition et les écouter au fur et à mesure ? Il n’y a pas de manière unique et parfaite de faire les choses. Si on a besoin de plus de sommeil, de plus de nourriture, de sport ou sorties, il faut savoir se les accorder !

A contrario, la bienveillance c’est aussi savoir se regarder soi en voulant son propre bien, et en ce sens réfléchir à ce qui est nécessaire à ce bien. Un entourage néfaste est sans doute à bannir par exemple. De fréquentes soirées qui vous empêchent de faire des choses le sont aussi. La bienveillance ne vient pas soudainement, parce que vous en aurez décidé ainsi. Elle commence par la volonté mais elle s’acquiert, au fur et à mesure, et surtout petit à petit. Alors pourquoi ne pas commencer aujourd’hui ?

Photo by Carli Jeen on Unsplash

2 commentaires sur “Etre bienveillant envers soi-même

  1. On a toujours appris à faire passer l’autre après soi. Et du coup nous nous traitons différemment de la manière dont nous traitons les autres. Tes exemples le montre bien.
    La bienveillance c’est s’accueillir, s’accepter et se regarder avec vérité et non, en se trouvant sans cesse les pires défauts, en insistant sur nos faiblesses plutôt que sur nos forces. Il faudrait se souvenir de devenir notre meilleur ami.
    Merci pour ton partage intéressant – à méditer.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s