Les séries du mois d’octobre

Ce mois-ci, j’ai eu un peu plus de temps pour regarder des séries. Le mois d’octobre a été plus calme et je pense que ce sera un des seuls durant cette année scolaire ! Donc j’en profite et vous faire profiter aussi de ce que j’ai regardé durant le mois, toujours sur Netflix.

Je commence avec la saison 3 de Big mouth, qui est sortie en octobre. Au même titre que Sex education, j’aime beaucoup cette série. Elle permet de balayer tout le champ des possibles de la sexualité mais surtout de parler de l’adolescence, période très difficile pour tout le monde. On passe de la dépression à la masturbation, par les nudes et les premiers bisous. Cette troisième saison aborde des problématiques actuelles et à chaque épisode son propre thème. Elle n’est pas uniquement dédiée aux adolescents, puisque si elle leur parle tout spécifiquement, elle peut aussi permettre à des adultes de se remettre en question sur certains comportements ou encore de se questionner sur leur propre vision de la sexualité. De plus, les adolescents sont entourés de leurs parents, qui réagissent tous différemment à des situations similaires. Chaque personnage incarne un type de personnalité que nous pouvons rencontrer tous les jours et je trouve que c’est extrêmement bien fait. Les épisodes durent moins de trente minutes donc ils se regardent bien, il s’agit d’animation et j’aime beaucoup le style graphique !

Ensuite, j’ai regardé la série “Bitter daisies” qui est une série galicienne de 2018. C’est l’histoire d’une jeune femme qui disparaît dans un village où tout le monde se connaît. L’arrivée du Pape relègue cette disparition au second plan jusqu’à ce que la Garde Civile débarque pour enquêter spécifiquement sur cette disparition. Au fur et à mesure, on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’une simple disparition. Sur Netflix en France, elle disponible en galicien ou en espagnol, et j’ai donc regardé cette série en espagnole sous-titrée français ! Les doublages sont cependant mauvais, avec des échos terribles lorsqu’ils sont en extérieur. Certains bruitages ne sont absolument pas convaincants, voire désagréables. Si l’histoire en elle-même est assez bien ficelée car le dénouement est réellement surprenant, elle est entachée par des remarques sexistes et grossières qui gâchent un peu le plaisir que j’ai pu avoir à la regarder. Elle reste assez simple, sans prise de tête et on se laisse guider très facilement vers la résolution. Je ne vous la conseille pas forcément, sauf si comme moi vous appréciez les séries policières et vous souhaitez regarder des séries en espagnol.

On continue avec la série française La forêt, qu’on retrouve sous le nom de “The Forest” sur Netflix, dont le premier épisode a été diffusé en mai 2017. J’ai beaucoup aimé cette série. Il s’agit de la disparition d’une jeune fille, puis de deux autres de ses amies. Nous suivons une des gendarmes du commissariat du coin et de même, le dénouement est assez sympathique et imprévu. Je n’ai pas grand chose de plus à dire, si ce n’est qu’il n’y a qu’une saison et si vous aimez les séries policières, elle vaut le détour !

L’avant-dernière série que j’ai regardé ce mois-ci est Perfume, qui est une série allemande. Si vous parlez allemand, foncez ! Ce n’est cependant pas mon cas donc je l’ai regardée en français. Cette fois-ci, les doublages ne sont pas mauvais donc c’est agréable. Au début, on ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. La miniature sur Netflix n’est pas vraiment révélatrice puisqu’elle expose trois personnes en pleine relation sexuelle. On se demande si la série ne tourne pas autour de ça. En réalité, elle tourne autour de la jeune femme que nous pouvons voir sur cette miniature. Donc la série commence avec sa mort et tout le reste n’est qu’enquête. Entre ses proches mais aussi au sein de la police, on va essayer de résoudre l’énigme de sa mort. Elle est rapidement reliée à une série de meurtres. On va être amené à remonter très loin dans le passé de la victime et donc de ses anciens camarades de classe. Cette série est forcément axée autour du parfum, avec une grande importance donnée aux odeurs, non seulement dans le mode opératoire du tueur mais aussi dans le déroulement de l’enquête. Un des protagoniste est un grand créateur de parfum, qui a pour particularité de créer des parfums sur mesure à celles qui ont les moyens de s’offrir ses services. C’est un univers particulier mais j’ai beaucoup aimé, donc je vous la conseille vivement, avec un petit plus pour ceux qui parlent allemand !

Quant à la dernière série dont je devais parler dans cet article, j’en parlerai finalement dans celui du mois prochain. Je n’ai en effet pas encore attaqué la saison 5 de Peaky Blinders, chose que je compte tout de même faire très rapidement. Et vous, qu’avez-vous regardé ce mois-ci ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s