Ecrire pour se sentir mieux

Je traverse actuellement une période très difficile de ma vie, sans doute pas la pire mais elle reste bien corsée. Je pense que j’écrirai un prochain article sur la fonction cathartique de l’écriture mais cet article a pour but de partager avec vous ce besoin d’écrire quand rien ne va.

Nous traversons tous des périodes difficiles dans nos vies. Lorsque c’est le cas pour moi, je ressens le besoin de créer, notamment à travers l’écriture puisque c’est mon moyen d’expression de prédilection. Depuis peu, j’enregistre aussi des podcasts et c’est quelque chose que j’adore faire. J’aime beaucoup créer mes fils rouges, comme je les appelle, discuter avec vous de ces sujets qui me tiennent à cœur et de reprendre mes enregistrements pour vous proposer un podcast agréable à écouter ! Ces podcasts me permettent aussi de mettre en ordre les événements récents de ma vie, avec un regard différent de celui que j’ai pu avoir sur l’instant. Et enfin, je vous raconte comment j’aurais du faire, pour que vous ne fassiez pas les mêmes erreurs que moi mais aussi pour que je ne les refasse pas non plus !

L’écriture dans les moments difficiles permet aussi de s’évader. Je crois vous en avoir parlé dans un de mes articles sur l’écriture. Réfléchir à un contenu et les créer me permet réellement de ne plus penser à mes soucis. A partir du moment où je m’assoie devant mon ordinateur avec word ouvert jusqu’au moment où je me sens satisfaite de ce que j’ai produit, je ne pense plus à rien d’autre qu’à ce que je fais. J’ai un peu la sensation de tomber dans un espace-temps différent, dans lequel tout est possible et tout est à portée d’imagination. Il est plein de couleurs, plein de mots et plein de routes différents. Que j’écrive des histoires ou des articles, c’est le même monde pour moi. L’un n’est pas moins coloré que l’autre et c’est ce que j’aime !

Les difficultés semblent stimuler ma créativité. Comme si le fait de devoir régler des situations en trouvant rapidement différentes solutions me permettait de faire fonctionner mon imagination. Mon imaginaire n’est pas cantonné à un seul secteur donc quand je fais appel à lui pour une tâche bien précise, il s’emballe dans toutes les autres qui sont en cours. Mon blog faisant partie de ses tâches en cours, j’ai évidemment très envie de vous écrire un nombre incalculable d’article et de vous enregistrer autant de podcasts. J’ai d’ailleurs hâte de pouvoir vous proposer d’autres contenus sur ma chaîne YouTube et sur Soundcloud, qui devraient arriver cet hiver. Les idées affluent en ces temps durs et c’est quelque chose de réconfortant. Quand rien ne fonctionne comme on le souhaiterait, savoir que notre créativité bat son plein met du baume au cœur.

Ecrire me permet définitivement de me sentir mieux. Cela ne règle pas les soucis que nous pouvons avoir mais nous pouvons tempérer les instants dans lesquels nous nous sentons démunis. Si le désespoir et l’angoisse peuvent parfois prendre le dessus, l’écriture les canalise et nous apaise. Elle permet de sortir de ce cercle vicieux, en créant quelque chose et surtout quelque chose de bon. C’est souvent dans ces moments que nous réussissons, d’ailleurs, à écrire les textes que nous trouverons les plus beaux, les plus profonds et les plus forts. Donc quand je ressens le besoin pressant d’écrire et que je suis dans une période difficile, j’essaye de me prendre un temps pour moi durant lequel je pourrai écrire. Ne serait-ce que quelques instants suffisent, je ne vous parle pas de prendre des heures si vous ne les avez pas. Mais un quart d’heure ou trente minutes peuvent suffire à vous changer les idées et à vous détendre. Il est toujours bien meilleur de créer que de se laisser angoisser.

Et vous, de quoi avez-vous besoin pour vous sentir mieux dans ces moments difficiles ? Avez-vous tout autant besoin de créer ? J’aimerais beaucoup le savoir !

Publicités

2 commentaires sur “Ecrire pour se sentir mieux

  1. J’écris toujours. C’est mon moyen d’expression. Quand les émotions sont fortes. Qu’elles soient négatives ou positives d’ailleurs.
    Écrire aide en effet à prendre du recul. C’est comme une pause dans un temps. On se détache du reste. Et parfois certaines choses prennent vie, font sens.

    Aimé par 1 personne

    1. Alors que lorsque mes émotions sont extrêmement positives, j’ai plutôt tendance à vivre le moment sans passer par l’écriture, je n’en ressens pas tant le besoin. Mais il est certain que l’écriture permet de prendre du recul sur ce qu’on est entrain de vivre, je suis complètement d’accord.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s