Séries du mois d’août

Ce mois-ci, j’ai regardé quelques séries. Des bonnes et des moins bonnes, certaines que j’ai regardé en ne m’attendant à rien et d’autres dont j’espérais beaucoup. 

La première dont je veux vous parler est La Casa de Papel, saison 3 ! Je vous disais dans l’article précédent sur les séries que j’en parlerai ici. Je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous livre mon ressenti dès à présent. Comme les deux précédentes saisons, je l’ai adorée. La tension est bien plus palpable, les dénouements sont toujours incertains et la même narration est mise en place. On voit ce qui se passe sur place puis la préparation des jours ou des semaines auparavant puis on revient à l’intérieur du braquage. Cette fois, le projet est bien plus ambitieux donc beaucoup plus dangereux. C’est l’initiation d’une deuxième phase, qui se termine dans l’attente de la seconde partie. On ressent l’adrénaline des braqueurs, on ressent la tension et on espère un heureux dénouement. Cependant, chaque personnage est conscient des risques énormes qu’ils encourent et tous sont plus ou moins prêts à mourir. Nous en revanche, nous ne voulons en voir disparaître aucun. Essayer de ne pas se faire spoiler dès la sortie de la saison sur Netflix a été difficile mais j’ai réussi et j’ai été complètement absorbée. Si vous n’avez pas encore regardé cette série, je vous la recommande vivement ! Tout le monde en parle mais elle est vraiment superbe. 

Je vais continuer cet article avec deux séries que j’ai regardé en sachant sciemment qu’elles ne seraient pas extraordinaires. Il s’agit de Chambers et de Guilt. 

Commençons par Chambers. Il s’agit d’une adolescente qui a besoin d’une transplantation suite à un arrêt cardiaque. Elle reçoit le cœur d’une autre adolescente, morte cette même nuit. Personne n’a voulu du cœur et c’est elle qui ne bénéficie, comme par miracle. Selon la série, il s’agissait ni plus ni moins que du destin. Cette adolescente se met en effet à voir et ressentir des choses que sa donneuse a pu expérimenter de son vivant. Elle décide d’enquêter sur les véritables raisons de sa mort. C’est cette partie qui m’a donné envie de regarder la série, tout en sachant que le surnaturel et le paranormal ne sont pas ma tasse de thé. L’explication de ses visions seront toutes de plus en plus tirées par les cheveux et évidemment reliées à une entité supérieure. Sans m’attendre à grand-chose, j’ai tout de même été déçue puisque l’enquête n’est pas une véritable enquête. Mais si vous êtes adeptes de paranormale et de surnaturel, cette série vous parlera sans doute bien plus qu’à moi ! 

Guilt quant à elle est une « véritable » enquête. Une jeune femme est retrouvée morte, poignardée à plusieurs reprises dans la nuit. Sa meilleure amie est fortement soupçonnée, tant et si bien qu’elle finit par être accusée. Cette série est clairement destinée à un public adolescent. De plus, les acteurs ne sont pas bons et l’intrigue, bien que probable, est assez superficielle. Certains personnages ont été dotés d’un humour décalé et c’est raté. Il n’y a pas beaucoup d’épisodes sur Netflix mais le début m’a suffi pour que je m’arrête là. Je vous invite tout de même à tenter votre chance, sait-on jamais !

Ensuite, j’ai regardé la série Case. C’est une série islandaise qui date de 2015 et qui est disponible sur Netflix. Elle commence avec la pendaison d’une adolescente de 14 ans. L’enquête autour de sa mort n’est pas concluante et l’affaire est classée comme étant un suicide. Cependant, l’enquêtrice principale de cette affaire n’est pas convaincue par cette conclusion et continue à mener l’enquête, malgré les ordres de ses supérieurs. J’aime beaucoup cette série et j’ai vraiment envie de savoir où tout cela va nous mener. Un paysage macabre se profile et ce n’est pas pour me déplaire. Les enquêtes policières m’intéressent toujours autant, quelles qu’elles soient. Si c’est aussi votre cas, je vous conseille celle-ci. Seul bémol : le doublage, qui commence à dater et qui n’est parfois pas bien convaincant. Au-delà de ça, je la trouve tout de même assez originale, on ne sait pas vraiment où l’enquête va mener et c’est cette imprévisibilité qui lui donne tout son charme ! De plus, cette série aborde le sujet du trafic sexuel de mineures, ce qui est assez peu commun dans les séries policières actuelles. Il est sensible puisqu’il mêle adolescentes, sexe et drogue mais est, à mon avis, très bien traité par les scénaristes. Et ce n’est pas le seul sujet sensible qui est mis en avant puisqu’il est aussi question de corruption au sein même des forces de l’ordre voire même des fonctionnaires de l’état. 

Pour continuer avec les séries policières qui ne sont pas américaines, j’ai regardé Glacé. Elle est intitulée “The Frozen Dead” sur Netflix mais il s’agit d’une série française, qui retrace une enquête policière qui flirt avec le thriller. Elle est composée de 6 épisodes donc elle se regarde assez rapidement. On y suit non seulement la police mais aussi un tueur qui est détenu dans un établissement spécialisé dans le traitement et la gestion des troubles mentaux. Le détective qui y a enfermé le plus dangereux de tous les patients arrive sur cette enquête et se retrouve confronté à son passé. En effet, le détenu en question n’est autre que le parrain de sa fille et son ancien meilleur ami. Amoché par l’événement qui date désormais de quelques années, il se retrouve attiré sur les lieux par une scène de crime très atypique : un cheval de grande valeur a été tué, décapité et découpé avant d’être suspendu à un des poteaux du téléphérique. Qui est l’auteur de cette boucherie ? Où se trouve la tête ? Est-ce le début d’un cycle ? Autant de questions auxquelles on veut des réponses ! Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette série. Si c’est votre univers, je vous la conseille vivement.

Enfin, je bascule complètement dans le thriller et le suspens avec la série Retribution, elle aussi très courte puisque comportant 4 épisodes. C’est une série écossaise qui commence avec un double homicide, suite à ce qui ressemble à un cambriolage ayant mal tourné. Le cambrioleur se retrouve, un soir de tempête, chez les familles des victimes. Il est assez rapidement reconnu, détenu dans la grange et tué dans la nuit. Qui a fait le coup ? Pourquoi cet homme a tué leur frère, leur fil, leur fille ou leur soeur ? Il a détruit leurs vies et ils veulent des réponses. Mais c’est trop tard puisque l’un d’entre eux a décidé de le supprimer. Ils se retrouvent englués dans un secret de plus en plus difficile à garder. La police cherche cet individu et ils savent que tôt ou tard, elle le trouvera. On est emporté dans cette quête de savoir. On est déchiré entre chaque personnage, rongé par la culpabilité de certains et attristé par la peine d’autres. De même, j’ai beaucoup aimé cette série, qui a un dénouement totalement inattendu et complètement logique. Je vous la recommande tout autant que la précédente ! 

Je m’arrête ici pour le mois d’août et je vous retrouve le mois prochain pour les séries du mois de septembre. Sinon je continue à poster tout un tas d’articles les mercredi à 16h00 et les dimanche à 9h00 ! Et toutes les deux semaines, les lundi à 14h00, je vous poste un nouvel épisode de ma série de podcast sur ma chaîne YouTube et sur Soundcloud. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s