Guide n°2

“Tu n’as qu’une vie.”

On entend un peu partout que la vie commence vraiment lorsqu’on prend conscience qu’on en n’a qu’une. Tout le monde a déjà entendu parler du livre qui porte ce titre mais comme je ne l’ai jamais lu, je ne peux pas en parler. Je n’ai pas envie de vous dire dans cet article qu’il est impératif que vous preniez conscience de la finitude de la vie et de son caractère exceptionnel et unique. Beaucoup d’autres le feront bien mieux que moi. Je n’ai pas subi une affection particulière qui m’a faite réaliser combien la vie est précieuse. Je ne suis pas passée si proche de la mort que j’ai réussi à rebondir positivement en reprenant ma vie et mes rêves en main.

Mais j’ai rencontré quelqu’un, sans doute à un moment où j’en avais besoin, et j’ai pu prendre conscience que ce que je voulais le faire, je pouvais le faire. C’est en ce sens que j’entends ce deuxième guide. Fut un temps, j’avais tendance à me dire que dans une autre vie, j’aurais sans doute fait le tour du monde avec un sac sur le dos ou encore que dans une autre vie, j’aurais appris depuis longtemps à monter à cheval ou à jouer de tel instrument. Sauf que je n’aurais jamais cette autre vie. Il n’y a pas de reboot qui me permettrait de vivre ça un jour ou l’autre, pas d’univers parallèle dans lesquels ces vies existent.

Cette personne que j’ai rencontrée, je lui dédierai sans doute un article entier. La rencontrer m’a vraiment permis de changer le regard que j’avais sur la vie. Je dois tout de même préciser ici que nous nous parlions très régulièrement et que j’en étais arriver à lui soumettre mes projets futurs. Et finalement, je lui ai parlé de ce que j’aurais pu faire, dans une autre vie. Je m’attendais à ce qu’il me dise qu’en effet, cela devait être très sympa mais qu’actuellement cela semblait impossible. Sauf qu’il ne m’a pas du tout répondu cela, bien au contraire.

Pourquoi pas ? Pourquoi ne pas partir dans un an, deux ans ? Concrétiser ce projet qui me tenait à cœur, parce qu’il ne pouvait pas rester en suspens “dans une autre vie”, devenait possible. Même si pour diverses raisons, ce projet n’a pas été réalisé comme je le souhaitais, l’important est d’avoir réussi à le concrétiser. Me dire que je pouvais le faire, parce que personne ne m’en empêchait si ce n’était moi-même, a pu débloquer chez moi une nouvelle vision de la vie.

Ce que je souhaite faire, je peux le faire. Dit comme ça, ça paraît être un peu bateau. Alors qu’en vérité, on n’en est pas toujours conscient. On est élevé avec des codes, avec des règles, avec un cadre. Sortir du cadre, transgresser les règles ou abattre les codes n’est pas chose aisée. On a toujours peur de décevoir ses parents, de partir loin et d’échouer ou encore de se tromper. Sauf qu’on oublie bien trop souvent qu’à ne pas vouloir échouer, on ne réussira jamais. La réussite ne s’obtient pas sans effort. Elle s’obtient à force de travail et d’erreurs. Au fur et à mesure, on apprend et on devient plus efficace. Alors si on a envie de faire quelque chose, on doit le faire ! Ou plutôt, on ne doit pas être freiné par ce qu’on nous a toujours dit être logique.

C’est grâce à une multitude de discussions que j’ai pu me rendre compte de l’importance de faire ce qu’on veut dans notre vie. Si parfois il est nécessaire de planifier les quelques années à venir, d’autres fois il est important de se lancer, maintenant.

Si vous avez des projets, quels qu’ils soient, si vous avez des rêves que vous ne pensez pas possible de réaliser, repensez-y. Reprenez-les en considération dans votre vie, parce qu’ils ne se réaliseront pas dans une suivante. Il n’y a que celle-ci qui compte, alors vivez-là à l’image de vos désirs.

ATTENTION : Il va de soi que je ne parle que de désirs n’entravant pas la liberté d’autrui et ne dépassant pas le cadre imposé par la loi.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s