Séries du mois de janvier

Etant une grande consommatrice de séries, l’arrivée de Netflix a grandement facilité ma vie ! Jusqu’alors je devais chercher plus longtemps une série avant de pouvoir me lancer dedans et mes soirées s’éternisaient puisqu’il fallait trouver une version de relativement bonne qualité. Je parle ici de Netflix parce que c’est ce que j’utilise mais on compte aussi Prime Video et toutes ces plateformes qui regroupent des séries et qui fonctionnent sur la base d’un abonnement. Pour tout vous dire, il m’arrive de passer un mois ou deux sans vraiment regarder de série mais ce mois-ci j’en ai binge-watché au moins une !

Attention, si vous ne souhaitez rien savoir de You et Travelers, je vous conseille de vous arrêter ici et de revenir une fois que vous aurez vu ces séries.

Il s’agit de You, dont j’ai avalé les épisodes les uns après les autres. Je dois dire que ça m’a fait du bien d’avoir le temps de me poser et de pouvoir ainsi laisser défiler les épisodes d’une série sans avoir à souffrir l’attente.
You c’est l’histoire d’un libraire qui a eu une histoire d’amour qui s’est mal terminée et qu’on rencontre à ce moment-là, sur son lieu de travail. On commence l’épisode avec la voix de ce personnage qui sera la voix du narrateur tout au long de la série. Une seule fois on aura l’intervention narratrice de la voix d’un autre personnage et on nous laissera entrer dans les pensées de quelqu’un d’autre. Ce jeune libraire rêve d’un amour pur et vrai, si puissant qu’il en serait parfait. On comprend très rapidement qu’il a un comportement de prédateur et que ce n’est pas totalement sain. On suivra tout au long de la saison son histoire avec celle qui aura été désignée très rapidement comme étant sa proie et jusque-là on espère une série intéressante.
Seulement voilà, toute la saison tourne assez rapidement court et les événements s’enchaînent, sans trop s’attarder sur les détails qui pourraient être intéressants. On a donc un stalker, ses excuses et très rapidement un tueur mais cette escalade reste impunie et la fin laisse un goût amer en bouche. On est préparé tout le long à la saison suivante et rend donc la surprise finale plus si surprenante. Les acteurs ne sont pas si mauvais mais pas non plus extraordinaires. Les personnages restent assez superficiels et on a l’impression que s’ajoutent au fur et à mesure de l’intrigue des pans de leurs passé. Chaque fois que l’histoire s’aplanie un peu, un événement refait surface, comme par magie, et remet en perspective tout le reste. Cela pourrait être intéressant si c’était réellement justifié et correctement expliqué mais ça ne l’est malheureusement pas.
Cette série est donc facile à regarder, on a envie de connaître la suite mais ce n’est pas une série que je recommanderais. Elle suffit pour divertir mais n’appelle pas à réfléchir. Et il ne faut pas oublier qu’il s’agit en premier lieu d’une histoire d’amour.

La seconde est Travelers. J’en avais entendu du bien et j’ai donc décidé de regarder le premier épisode pour me faire une idée. Et de là, j’ai enchaîné avec toute la première saison ! Le mois de janvier est donc placé sous le signe de binge-watching qui fait énormément de bien suite aux partiels.
On va donc suivre un groupe de personnes venant du futur qui prennent la place de personnes mourantes au vingt-et-unième siècle pour sauver l’avenir de l’humanité. On ne comprend pas tout de suite ce qu’il se passe. On voit simplement des gens qui auraient dû mourir, avec les décompte de leur mort, se redresser et changer de comportement. Par la suite, on sait que ces gens auraient dû mourir et sont devenus les hôtes de ces Travelers. Puisqu’ils viennent du futur, ils sont capables de sélectionner les meilleurs hôtes pour arriver en groupe au 21ème siècle.
Ces groupes vont être essentiels pour accomplir les missions confiées par le futur et celui qui y dirige les opérations. Chacun a un rôle précis et si l’un d’eux manque son arrivée, il manquera cruellement au groupe. Un historien, un ingénieur, un médecin, un stratège, un leader et nous avons notre groupe complet !
Mon appréhension aura été autour du voyage dans le temps. En effet, j’ai énormément de mal à apprécier les séries qui tournent autour de ce concept, parce que la logique m’échappe et donc je n’arrive pas à réellement apprécier tout ça. Seulement ici, on ne nous en parle pas vraiment. On se focalise sur le présent, ce qui est d’ailleurs un des protocoles des Travelers et on ne nous montre pas le futur. Ce dernier peut changer sans que nous nous en rendions compte et j’apprécie beaucoup tout ceci. Si on a des bribes d’informations quant à ce que doit être le futur et le temps dont ces Travelers viennent, on ne nous le confirme jamais. Ce flou peut être perturbant mais je dois dire que je préfère largement ça à la confusion du voyage dans le temps.
J’en suis donc à la fin de la première saison et jusque-là j’apprécie beaucoup cette série ! Elle se regarde bien et on a envie de savoir comment les Travelers vont réussir à mêler nouvelle identité, missions venant du futur et principes personnels.

Je ne pense pas avoir le temps de commencer une autre série ce mois-ci, ni même en avoir envie, donc rendez-vous le mois prochain pour mes séries de février !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s