Psychologues du crime – Dis moi comment tu es mort, je te dirai qui t’as tué de F. Gatherias et E. Oliveira

Ouvrage fraîchement édité par fayard, je l’ai acquis le jour de sa sortie et l’ai dévoré le lendemain. Il faut dire que ce livre tombe à pic puisque je suis en route pour une formation en criminologie. Ma première impression de l’ouvrage a été bonne. J’ai pour habitude d’ouvrir un livre avant de l’acheter, pour savoir dans quoi je m’engagerai lorsque j’aurai décidé de le lire. Le grand format est très clair, la typographie est parfaite et l’espacement entre les lignes promet une lecture facile.

C’est un livre qui a pour but d’expliquer au grand public ce qu’est le métier d’un psycho-criminologue et en quoi il est nécessaire. On n’est que trop peu informé de tout ceci puisque le rôle d’un psycho-criminologue n’a été défini que très récemment. Le nombre nombre de postes existants est donc encore très petit. A travers ce livre, on découvre l’apport direct au sein d’une enquête du travail d’un tel professionnel.

Il est composé de cinq affaires et le prologue nous retrace la rencontre des deux auteurs. Ils vont s’exprimer à tour de rôle sur les affaires exposées en nous donnant leur point de vue et leurs apports personnels. On se met à leur place, sans jamais que cela déborde sur leur vie personnelle, et on avance avec eux. Ils nous épargnent bien heureusement les temps d’attente et n’évoquent que rapidement les pistes qui n’ont mené à rien. Grâce à cela ils nous dressent un portrait de leur fonctionnement type, puis un deuxième et finalement autant qu’il y a d’affaires. On comprend que si leur méthode reste sensiblement la même, les profils évoluent et se construisent au fur et à mesure de l’enquête et selon elle.

Au sein de cet ouvrage, on ne découvre pas simplemnt le fait divers, on suit les techniques, les schémas de pensée qui ont permis d’élaborer un rapport de l’enquête par les psycho-criminologues. On découvre ce qu’on ne connaissait pas, que ce soit des outils, des méthodes, des services au sein de la police ou de l’état. Je ne reprendrai pas pas à pas les affaires, pour dire ce que j’en ai pensé, parce que ça n’aurait pas de sens.

J’ai lu ce livre en espérant mieux comprendre ce qu’était concrètement la psycho-criminologie, domaine qui m’attire énormément. Je n’ai pas le recul ni les outils nécessaires pour tout analyser plus profondément et plus spécifiquement. Je ne peux que déplorer comme tous ceux qui s’orientent dans cette voie ou qui participent déjà activement à développer cette science qu’elle ne le soit pas encore assez. Aux Etats-Unis et au Canada il n’a pas fallu attendre les années 2000 pour créer des postes de psycho-criminologues au sein des organismes policiers. En 2000 et en France, le projet a été tué dans l’oeuf faute de cadre et de définition claire des missions.

Cet ouvrage permet donc à tout un chacun de comprendre ce que réalisent concrètement ces professionnels. Il est accessible à tous sans être ennuyeux pour ceux qui suivent déjà des études de psychologie, voire d’autre j’imagine. Je ne me sens pas frustrée ou infantilisée à travers leur discours et je trouve cela très agréable de pouvoir survoler ce champ de la psychologie sans me demander quand les choses deviendront plus pointues. Mais comme je vous le dis, c’est entièrement personnel puisque ce livre tombe parfaitement bien. Je ne sais pas s’ils prévoient d’en faire une suite et je dois avouer que je l’espère. En revanche, ce livre m’a donné quelques idées de lectures dans ce domaine. Les auteurs se réfèrent à des ouvrages qui entrent dans le champs de la psycho-criminologie, qui peuvent porter sur le travail direct de la police, une méthode particulière utilisée ou encore des théories fondatrices.

Si vous êtes curieux, que vous ne savez pas si vous voulez vous orienter en psychocriminologie ou tout simplement si vous cherchez encore des lectures dans le domaine, je vous le conseille vivement !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s